SLOW ART 5.0, 2016

INSTALLATION Publique, ESAVL

titre courtoisie d'André Delalleau

tag tag tag joao costa leal artiste 

conceptuel installation peinture musée liège 

L'installation nocturne de deux vrais/fausses bandes de ralentissement à quelques mètres de l'entrée de L'ESAVL, voulut constituer un appel à la transfiguration possible de la fonction signifiante de l'objet artistique. Conçue en une mousse fragile, cette installation se retrouvait mécaniquement incapable de ralentir une voiture. Le ralentissement avait pourtant lieu. Un doute le suivait. Sa nature fragile et éphémère , impuissante face à l'écoulement du trafic, voulut également signifier la relation de forces et d'impact réciproques entre l'univers pragmatique de la société et le temps d'arrêt qui propose l'art et sa réflexion. Cette oeuvre chercha ainsi, par le moyen d'une illusion signifiante, à poser un questionnement fondamental sur la notion d'impact entre l'oeuvre et le monde et vice versa.