PROJET, pour une symphonie aborigène, 2016
Exposition TFE, Galerie Nadja Vilenne

tag tag tag joao costa leal artiste 

conceptuel installation peinture musée liège 

tag tag tag joao costa leal artiste 

conceptuel installation peinture musée liège 

Joao Costa Leal, Artiste, Liège

Installation 2

Joao Costa Leal, Artiste, Liège

Projet métaphoriquement utopique inspiré des recherches menées pendant le M2 Approfondi liant la pratique curatoriale de Harald Szemann aux premiers cabinets de curiosités en Europe, cette installation composée de plusieurs continents  se montre un exercice fort dirigé vers le contexte dans lequel il se développe. Ce travail approche avec autant d'intensité les multiples rapports possibles à la connaissance, dans une optique intermédiaire, telle celle de son contexte artistique-universitaire. Dans ce cadre quelque peu particulier, cette installation cherche  une cohésion globale, application matérielle et humaine des lectures sous-entendues dans les termes d'un geste performatif. 

 

Un tapis accroché au mur couronne la pièce. Objet de collection, de recherche, simples objet culturel où de rêve? Je le définirais en tant que tapis volant en repos; mais est-ce possible, valable, pourquoi ou pourquoi pas. Parallèlement et assumant le centre de l'installation, un piano à queue remplit d'instruments signifiants de la technique culturelle occidentale porte l'inscription à titre de marque de fabrication "Projet pour une symphonie aborigène". Cette inscription est traduite littéralement et à la lettre en caractères grecques. Ces caractères ne formant pas des mots compréhensibles en aucune langue, ne portent ainsi que le corps et le poids de l'idée de traduction en soi - fondamentale dans le travail de recherche en question. Cette valise à instruments est percée de flèches venant d'une des fenêtres du lieu. L'arc à flèches fait également partie du contenu de l'installation. 

Joao Costa Leal, Artiste, Liège
Joao Costa Leal, Artiste, Liège